Le journal de caisse pour les boutiques et ateliers vélo : découvrez le logiciel spécialisé, TUR.PRO


Il est souhaitable que chaque boutique ou atelier de réparation possède un logiciel de caisse enregistreuse, comme celui de TUR.PRO afin de simplifier la rédaction du journal de caisse. Effectivement, il est essentiel et est une véritable aide dans la gestion comptable de votre atelier ou boutique de vélos.

Nous vous expliquons tout sur le journal de caisse et la manière la plus simple de le rédiger grâce au logiciel TUR.PRO.



journal de caisse : logiciel de gestion spécialisé vélo TUR.PRO


Qu’est-ce que le journal de caisse ?


Le journal de caisse ou encore livre de caisse permet de garder une trace de l’ensemble des opérations d’encaissements et de décaissements en espèces. C'est-à-dire qu'il répertorie chaque entrée (par exemple un achat par un client) et sortie d’argent (comme un rendu de monnaie) en espèce de votre caisse, chaque jour, daté chronologiquement. Ainsi, vous obtenez une vision en temps réel des mouvements de votre caisse.

Le journal de caisse est une preuve des finances de votre boutique ou de votre atelier vélo qui serviront à votre comptable mais aussi à l’administration fiscale en cas de contrôle.


Ce document comptable doit répertorier l’ensemble des paiements au comptant en espèces. Toutefois, il est possible d'écrire vos encaissements et décaissements dans d’autres moyens de paiements comme en carte bancaire ou en chèque.



Nos 5 conseils pour tenir son journal de caisse en boutique ou atelier de réparations de vélo :


  1. Vérifiez que toutes les informations obligatoires sont écrites :

  • un en-tête avec : le nom de votre société et la période de saisie du journal

  • le solde à l’ouverture de caisse

  • la date des transactions

  • le numéro de document

  • une description courte de la transaction

  • le montant et la devise de l’entrée ou la sortie (HT et TTC)

  • le montant de la TVA

  • le taux d’imposition appliqué

2. Adopter un logiciel de caisse. Cela vous permettra d’automatiser le document du journal de caisse et de fortement diminuer le risque d’erreur. Ainsi, c’est un gain de temps pour votre boutique et votre atelier de réparation de vélo, plus besoin de fichier Excel, ni de carnet de caisse.


3. Distinguez les encaissements et décaissements en espèces des autres moyens de paiements


4. Vérifiez que votre caisse n’est jamais inférieure à 0. Il est impossible d’avoir une caisse négative, si c’est le cas, c’est qu’il y a une erreur, une perte, un vol ou une facture impayée. De plus, il existe le fond de caisse, une somme d’argent présente dans le tiroir-caisse chaque jour. Cet argent sert pour la remise de monnaie. Le fond de caisse ne peut pas disparaître, il est censé rester égal, si le matin le fond de caisse est de 100€ alors il doit être de 100€ le soir.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le fond de caisse et la clôture de caisse, consultez notre article : « Boutiques et ateliers vélos : tout savoir sur la clôture de caisse ».


5. Gardez chaque justificatif de paiement : conservez les rouleaux de caisse enregistreuse, les tickets, les factures, etc. Dans le cas d’une erreur ou d’un contrôle fiscal, vous pouvez avoir besoin de ces documents.



Les boutiques et les ateliers de réparations vélo sont-ils obligés de tenir un journal de caisse ?


Si votre boutique ou atelier de réparation vélo accepte les espèces en tant que moyen de paiement, vous êtes obligés de tenir un journal de caisse.

Pour en savoir plus : https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F21852



Quels outils utiliser pour tenir votre journal de caisse dans votre boutique et atelier vélo ?


  • Le carnet de caisse papier : c’est un format classique mais de moins en moins utilisé. À première vue la solution paraît simple. Néanmoins, stocker des carnets est très vite encombrant et désorganisé. De plus, il nécessite plus d’attention et de temps de la part des conseillers, vendeurs et techniciens qu’un outil en ligne, puisque de nombreuses informations doivent être écrites, vérifiées et les erreurs sont fréquentes. Chaque journal ayant restitué l’ensemble des transactions doit être conservé, sans ratures et avec des pages numérotées.

  • Le tableau Excel : Excel est un outil peu cher et simple. Il permet de faire des calculs avec des formules. Il permet de trouver d'éventuelles erreurs. Pourtant, cet outil n’est pas idéal pour un journal de caisse puisque Excel n’est pas automatisé et relié à votre caisse. Il revient presque à avoir un carnet de caisse digital. D’autre part, le fisc n’accepte pas ce format car il est facilement modifiable.

  • Le logiciel de caisse : comme dit précédemment, nous vous conseillons d’utiliser un logiciel de caisse. C’est l’outil le plus sûr, permettant d’éviter un maximum d'erreurs. Celui-ci permet de générer un journal de caisse automatiquement grâce à la connectivité avec votre caisse. De plus, le stockage du journal de caisse est simple et ne prend pas de place. L’utilisation d’un logiciel de caisse signifie moins de frais administratifs et comptables, mais aussi plus de sécurité en cas de contrôle. Bien souvent, ces logiciels sont en plus connectés à d’autres fonctionnalités comme la facturation automatique, la gestion des stocks. Il existe de nombreux logiciels de caisses pour différentes tranches de prix, spécialisés pour les boutiques et ateliers vélo ou non.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel de caisse, consultez notre article : « Logiciel de caisse pour les boutiques et les ateliers vélos : TUR.PRO ».




Quel logiciel de caisse adopter en tant que boutique et atelier vélo ?


Le seul logiciel de caisse spécialisé pour les boutiques et les ateliers de réparation de vélo est le logiciel de gestion TUR.PRO, simple et intuitif, de Trouver un réparateur.fr. Le journal de caisse de TUR.PRO enregistre toutes les ventes de produits, la main d'œuvre facturée, les échanges ou retours de la journée tout en décomptant chaque produit du stock. En effet, le journal de caisse de TUR.PRO est inclus dans le logiciel de caisse, lui-même relié au logiciel de gestion des stocks.



Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel TUR.PRO, consultez nos articles : « Boutiques et ateliers vélos : comment mieux gérer les stocks et les commandes fournisseurs ? » et « Logiciel de gestion pour les boutiques et les ateliers vélos : TUR.PRO ».



Vous l’avez compris, adopter un logiciel de caisse, voire un logiciel de gestion complet, spécialisé dans votre activité est la solution la plus rapide et simple pour restituer votre journal de caisse. Celui-ci est un document ou certaines règles doivent être suivies précisément afin qu’il soit correct autant pour les gérants des boutiques et des ateliers vélos que pour la comptabilité et le fisc.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel de comptabilité, consultez notre article : « Le logiciel de comptabilité pour boutiques, ateliers vélos: découvrez le logiciel spécialisé TUR.PRO ».




 

Le logiciel nouvelle génération spécialisé pour les réparateurs de vélos, gérez mieux votre atelier de réparations de vélos avec la suite logiciel Trouver un réparateur.


En tant que réparateurs de vélos, vous devez analyser vos ventes et la performance de votre atelier de réparation ainsi que de proposer une expérience de réparation optimale à vos clients, via notre logiciel spécialisé pour les boutiques et atelier de réparations de vélos.