Quelles parties du corps se musclent pendant la pratique du vélo ?

Nous savons d'ores et déjà que le vélo a un impact positif incroyable sur l'environnement. Mais qu'en est-il de notre corps ? Les cyclistes professionnels ont tous un corps svelte et musclé… et si grâce au vélo, vous deveniez comme eux ! Nous vous renseignons sur les bienfaits du vélo sur notre santé.



Les bienfaits musculaires du vélo


Le vélo est un véritable sport, vous le devinerez quand vous apprendrez le nombre de muscles que le cyclisme permet de travailler. En effet, le vélo fait travailler presque tout le corps lors de sa pratique. Vous pouvez aussi développer votre adresse et votre équilibre grâce à ce sport.



Le vélo a donc de nombreux avantages autres qu’écologiques. Voyons maintenant les parties du corps et plus spécialement les muscles qu’il permet de faire travailler



Si vous voulez en savoir plus sur les avantages du vélo, rendez-vous ici « Le vélo électrique peut-il nous sauver du réchauffement climatique ? » et là « Garder la forme en faisant du vélo, c'est possible ! ».



Les jambes et les fesses

  • Le grand muscle glutéal : Aussi appelé « grand fessier ». Ce muscle est le plus grand de notre corps et nous permet de pédaler. Il est important de le muscler lorsqu’on travaille également les ischio-jambiers, car de ce fait, vous pouvez faire une pression sur les lombaires ou sur les genoux. Le grand muscle glutéal, bien musclé, peut vous éviter cette situation.


  • Les muscles ischio-jambiers : Ces muscles vous permettent de plier la hanche et le genou quand vous pédaler. Ils sont donc très sollicités et primordiaux pour un bon cycliste. Cependant, il n’est pas rare de voir des cyclistes souffrir de problèmes autour de ces muscles, du genou ou encore des hanches.

  • Les muscles quadriceps : Ces muscles sont situés sur l’avant des cuisses et vous permettent de gravir facilement les montées, ainsi que d’avoir une plus grande puissance lorsque vous pédalez.


  • Le mollet : Idem que les quadriceps, lors de forte montée ou d’une envie de donner de la puissance, les mollets sont extrêmement sollicités.


  • Muscle du tibia : Plus précisément le muscle tibial antérieur, est très important lorsque vous pédalez.


Comme vous l’avez sans doute remarqué, c’est souvent dans le pédalage que vous vous musclez le plus, particulièrement les jambes et les fesses bien sûr.


Cependant, lorsque vous pratiquez ce sport, vous ne faites pas que muscler ces parties de votre corps, mais aussi d’autres :


Le reste du corps :

  • Les bras : les biceps et triceps

  • Les épaules : les deltoïdes

  • La ceinture abdominale : les abdominaux du bas et du haut

  • Le cœur (oui, c’est un muscle) : faire du vélo renforce le système cardiovasculaire


La pratique du vélo : un véritable sport !


Comme vous avez pu le constater, le vélo fait travailler toutes les parties du corps de manière douce et presque sans effort. N’oubliez pas, si vous êtes fatigué de faire du vélo, ce n’est pas à cause de la distance que vous avez parcourue, mais parce que vous mettez trop d’intensité dans votre pédalage et vous vous épuisez. Le vélo n’est pas un sport épuisant ! Au contraire, vous devriez le savoir si vous avez déjà consulté notre article « Garder la forme en faisant du vélo, c'est possible ! ».


En effet, le cyclisme est une des activités les plus douces pour le système musculo-squelettique. Il supporte votre poids et n’abîme pas vos articulations, au contraire ! Le vélo est idéal pour tout le monde, même pour les personnes en surpoids qui recherchent à faire du sport. De plus, si vous avez un problème au genou, c’est aussi parfait pour vous ! En effet, en faisant du vélo, vous allez perdre du poids petit à petit, donc soulager vos douleurs aux genoux. Le reste de vos articulations seront aussi plus souples et moins tendues grâce au vélo.



 

Et n’oubliez pas, si un problème venait à apparaître, appelez le fabricant de votre moteur ou contactez-nous :