Le cyclotourisme : l'essor de la location de vélo

Dernière mise à jour : 13 juin

Depuis la crise de la Covid-19, le vélo s'est multiplié dans nos rues. Aujourd'hui une nouvelle sorte de tourisme se met en place : le cyclotourisme. Vous pouvez louer des vélos partout et cet article vous donnera des détails sur cette nouvelle forme de tourisme !




Le cyclotourisme kesako ?


Le cyclotourisme correspond à du tourisme à vélo. C’est une activité de loisir qui consiste à utiliser le vélo comme moyen de transport pour se balader et observer la nature environnante. Il n’y a pas d’esprit de compétition dans le cyclotourisme.


Le cyclotourisme est apparu en 1865 et se pratiquait sur vélocipède, sur grand-bi ou tricycle. En 1885 vient la bicyclette et c’est à partir de ce moment que le cyclotourisme se développe. En 1888 le terme cyclotourisme est utilisé pour décrire cette pratique.


En 1923, la Fédération française des sociétés de cyclotourisme (FFSC) va être créée et rassemble plus de 9 000 adhérents en 1939. Malheureusement cette fédération sera supprimée pendant la guerre.

Ainsi, en 1945, la FFCT est créée pour la remplacer et atteint 14 000 adhérents en 1951. En 1978, la FFCT est reconnue comme d’utilité publique et a accès au Comité national olympique et sportif français.


De nos jours, elle rassemble 120 000 adhérents dont 20 % de femmes, dans 3 200 clubs avec 10 000 dirigeants qui sont évidemment tous cyclistes.

Les adhérents paient une cotisation annuelle qui leur permet d’avoir une licence pour participer aux activités proposées, une assurance pour la responsabilité civile et une autre en option pour couvrir les dégâts matériels provoqués par un accident.


Beaucoup d’activités sont organisées comme :

  • des randonnées

  • des cyclo-montagnardes,

  • des cyclo-découvertes,

  • des rassemblements,

  • Tous les ans : une semaine fédérale qui change de région,

  • des séjours en France ou à l’étranger,

  • Tous les 2 ans : un tour de France cyclotouriste organisé,

  • des semaines nationales des jeunes cyclotourismes,

  • des concours nationaux et européens de la sécurité routière (CNER) pour 8 à 12 ans



Les itinéraires proposés


Des agences proposent des itinéraires tout tracés pour visiter différents paysages à vélo.


La Flow Vélo


La Flow Vélo est un projet porté par les collectivités locales et la région de la Nouvelle-Aquitaine.


L’itinéraire démarre au Sud-Ouest de la France et est long de 290 km. Il débute en Dordogne et se termine en Charente-Maritime. Il passe par beaucoup de villes remplies d’histoire et d’art comme Cognac, Saintes, Rochefort, …



La Vélodyssée


La Vélodysée propose un itinéraire de 1 200 km à vélo le long de l’Atlantique, de la Bretagne jusqu’à la Côte basque. C’est la plus longue véloroute française entièrement balisée.


Ils donnent également des sites pour l’hébergement, les lieux de visite, les offices de tourisme et bien sûr les loueurs et réparateurs de vélo qui se situent sur le chemin. La plupart du temps, 70 % du temps pour être exacte, le trajet s’effectue sur des voies sans voiture.


La VéloMaritime


La VéloMaritime propose un parcours de 1 500 km à vélo de la Manche à la Mer du Nord.


Le début se fait à Roscoff en Bretagne et se termine à Dunkerque, à la frontière Belge. Lors de ce cyclotourisme, vous pourrez visiter des sites culturels emblématiques comme le Mont-Saint-Michel, la côte de Granit Rose, les plages du Débarquement, Étretat, la Baie de Somme, etc.


Comme la Vélodysée, ils proposent différents sites d’hébergements, de lieux de visite, d’offices de tourisme et de loueurs et réparateurs de vélo, mais aussi des restaurants.



Qui propose des locations de vélo ?


Comme vous l’avez vu précédemment, les agences qui offrent des itinéraires à vélo proposent également les services de plusieurs loueurs et réparateurs disponibles sur le chemin.


Cependant, si vous souhaitez louer un vélo par vous-même, il y en a sûrement dans votre ville. Pour cela rien de très compliqué, faites une recherche Google et vous en trouverez pléthore.


Pour vous faire une petite idée des prix d’une location de vélo pour chaque durée, nous allons vous présenter un tableau récapitulatif des prix moyens (cela signifie que vous pouvez trouver moins cher ou plus cher, mais les prix resteront toujours dans ces eaux-là) :

​Durée Location

Vélo enfant / suiveur

​Vélo adulte VTC / VTT

​Vélo Électrique

1/2 journée

7 €

10 €

18 €

1 journée

​12 €

15 €

25 €

2 journées

17 €

​22 €

38 €

3 journées

20 €

30 €

50 €

1 semaine

35 €

45 €

85 €

2 semaines

55 €

80 €

​165 €


Certains loueurs peuvent vous facturer les accessoires en plus :

Durée Location

​Siège Bébé

​Remorque

enfants / animaux

1/2 journée

4 €

7 €

​1 journée

4 €

10 €

24 heures

4 €

12 €

2 journées

6 €

15 €

3 journées

8 €

23 €

1 semaine

15 €

40 €

2 semaines

​23 €

60 €


Une caution peut aussi vous être demandée. Celle-ci dépend du loueur, elle peut aller de 150 à 1 000 € en fonction du vélo que vous avez sélectionné.


La location longue durée :


Véligo Location


En ce qui concerne la location longue durée, Véligo Location propose un abonnement de 20 € par mois pendant 6 mois pour pouvoir tester le vélo électrique. Ceci est plus avantageux que d’en acheter un et surtout cet abonnement comprend aussi des services et des équipements comme le rappel des entretiens et les accessoires du vélo.


Il propose des vélos électriques classiques, des triporteurs, des biporteurs et des rallongés.


Vélo électrique et Mobeflex


Ces deux marques s’associent pour proposer un service de location longue durée allant de 6 à 24 mois.


Le prix mensuel sera déterminé en fonction du vélo électrique que vous choisissez (10 % du prix d’origine du vélo) et l’entretien est compris dans ce forfait mensuel. De plus, un antivol est automatiquement offert.


Pour vous donner un exemple, un forfait mensuel à 59 € comprendra la location, l’entretien, le remplacement de 2 pneus par an, une assurance antivol et un service de dépannage disponible 24 h/24 et 7 jours sur 7.



Ce n’est que deux exemples de location de vélo longue durée. En ce moment, ce type de location connait un essor considérable puisqu’il a un aspect très pratique et économe. En effet, un vélo électrique haut de gamme peut coûter jusqu’à 4 000 € pour certains. Ainsi, en louer un revient dans la plupart des cas, moins cher que d’en acheter directement. Surtout que dans ces offres de locations, il y a des services compris comme l’entretien, la réparation, les accessoires, etc.


Si vous voulez en savoir plus sur le nettoyage et l’entretien, consultez nos articles : « Comment éviter l'usure du moteur de son vélo électrique ? »


 

N’oubliez pas, en cas de problèmes techniques contactez un réparateur professionnel via notre application :