5 conseils pour ouvrir sa boutique et son atelier de vélos

Aujourd'hui, la France fait partie des 10 premiers pays qui utilisent le plus le vélo en ville.

C’est un moyen de déplacement de plus en plus utilisé ainsi qu’un marché en pleine croissance. De plus en plus de vélos en circulation veut dire de plus en plus de besoins au niveau des réparations et des entretiens par des professionnels.

Ainsi, ouvrir votre boutique et atelier vélo aujourd’hui est une belle idée qui mérite d’être méditée.


conseils pour ouvrir sa boutique et son atelier de vélos


1. Bien connaître son marché


Lorsque vous créez votre propre entreprise, peu importante le secteur, le plus important est de bien connaître son marché.

Choisissez la ville dans laquelle vous souhaitez implanter votre boutique et atelier vélo puis regarder les autres boutiques et ateliers de vélos existants pour connaître vos concurrents. Vous pouvez faire le choix de vous implanter dans un lieu avec très peu d’habitants où il n’y a aucune boutique et atelier de vélos existants. Sinon, vous pouvez opter pour une ville qui contient beaucoup de cyclistes où il y aura de la concurrence.


Dans un second temps, pour ouvrir votre propre boutique ou atelier, vérifiez le positionnement des autres boutiques et atelier pour adapter votre offre. Par exemple, regardez les marques qu’ils proposent, s’ils proposent de réparer les vélos cargos, les vélos pour enfants, les vélos électriques, etc.


Vous pouvez ainsi créer votre propre positionnement à l’ouverture de votre boutique / atelier vélo à partir du positionnement des concurrents et du type de cyclistes présents selon le lieu choisi.



2. Bien choisir son emplacement


Après avoir choisi une ville, il faut vous trouver un emplacement visible et accessible pour ouvrir votre boutique et atelier vélo. Dans une grande ville, favorisez le centre-ville, souvent accessible à vélo ou proche des gares. Les cyclistes ont tendance à aller chez le réparateur le plus proche de là où ils se trouvent quand il y a une réparation urgente. De plus, le centre-ville est un bon compromis en termes de distance pour l’ensemble des habitants.


Toutefois, ne soyez pas voisin d’un autre atelier ou boutique de vélos, vous risquez d’avoir peu de clients si celui-ci est déjà implanté depuis un moment. Vous pouvez également opter en bordure de ville, vous attirez les cyclistes du quartier ainsi que les cyclistes qui habitent en banlieue.


D’autre part, que vous repreniez un ancien atelier ou que vous achetiez un local vide, réfléchissez à l’espace dont vous avez besoin. Effectivement, les vélos en exposition prennent beaucoup de place, de nombreux clients aiment essayer les vélos avant de les acheter. Une boutique en longueur ne met pas les vélos en avant, et peut ne pas être assez spacieuse pour un atelier de réparations de vélos. Il faudrait également penser à un espace de stockage. De plus, un atelier boutique de vélo sera plus pratique sur un rez-de-chaussée que sur plusieurs étages pour question de praticité.



3. Établir une stratégie commerciale


Par la suite, vous allez devoir établir une stratégie commerciale, il est important de vous faire connaître. Vous ne pouvez pas seulement compter sur le lieu physique de votre boutique et le bouche-à-oreille. Il va falloir trouver des clients.


Vous pouvez alors agir de différentes manières. Par exemple, vous pouvez distribuer des flyers ou afficher vos coordonnées à la mairie de votre ville.

De plus, pour ouvrir votre boutique et atelier vélo, nous vous recommandons de vous créer une page Google My Business, un site internet et un compte sur différents Réseaux Sociaux tels que Facebook et Instagram.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les stratégies à adopter, consultez notre article : « 5 conseils pour digitaliser sa boutique / son atelier vélo ».



4. Prévoir le fonctionnement interne et le plan d’action


Un magasin et atelier de vélos est complexe à gérer, il faut être prêt à son ouverture. En effet, entre l’approvisionnement, la gestion des ventes, les commandes fournisseurs, la gestion de stock, la comptabilité, les réparations en atelier, le management de l’équipe, l’accueil client et la gestion administrative, vous ne pouvez qu’adopter une bonne organisation.

En vous organisant correctement, vous pourrez achever l’ensemble de ces tâches correctement.

Vous ferez un gain de temps considérable en adoptant un logiciel de gestion spécialisé pour les boutiques et les ateliers de vélos. Effectivement, il existe le logiciel TUR.PRO de Trouver un réparateur.fr, spécialisé pour les boutiques et les ateliers vélos. Ce logiciel de gestion tout-en-un vous permettra d’éditer des devis et d’encaisser rapidement, de gérer vos stocks et vos prises en charges en quelques clics, d’organiser votre atelier et vos réparations grâce à un planning, de faire des exports comptables, etc.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel de Trouver un réparateur, consultez notre article : « Logiciel de gestion pour les boutiques et les ateliers vélos : TUR.PRO ».


D’autre part, trouvez de bons fournisseurs de pièces détachées dans le secteur du vélo peut parfois être compliqué. Nous pouvons vous conseiller de vous fournir chez CGN, un fournisseur de pièces détachées spécialisé dans le cycle.


Pensez également aux personnes que vous allez recruter ou aux certifications que vous allez devoir passer. Il est toujours bon d’avoir une certification de mécanicien cycle pour devenir réparateur de vélos ou une certification de technicien vendeur cycle pour devenir vendeur de vélo et savoir gérer une boutique.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les métiers du cycle, consultez notre article « Comment devenir vendeur technicien cycle ? » ou « Comment devenir mécanicien en magasin de vélo ou atelier de réparation ? ».



5. Bien évaluer les besoins financiers


Pour finir, afin d’ouvrir votre boutique ou atelier vélo et devenir vendeur ou réparateur de vélos, il est nécessaire d’évaluer vos besoins financiers.


Pour financer votre projet, vous avez besoin d’une certaine somme d'argent, vous pouvez prendre cet argent de vos économies ou bien faire un prêt. Essayez de calculer le montant dont vous avez besoin en comptant l’achat du lieu, les travaux à effectuer, l’achat des vélos, l‘achat des pièces, le salaire des employés, etc.


Nous vous conseillons d’établir un bilan prévisionnel et de calculer un chiffre d'affaires potentiel. Vous serez rassuré de voir que votre projet est viable.




En résumé, établissez une étude de marché qualitative et anticipez l’ensemble des points clés. Vous verrez qu’ouvrir votre propre boutique et atelier vélo et devenir vendeur et réparateur de vélos, n’est pas si compliqué mais demande simplement de l’organisation et un peu de motivation.



Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel de Trouver un réparateur, consultez notre article : « Logiciel de gestion pour les boutiques et les ateliers vélos : TUR.PRO ».


 

Le logiciel nouvelle génération spécialisé pour les réparateurs de vélos, gérez mieux votre atelier de réparations de vélos avec la suite logiciel Trouver un réparateur.


En tant que réparateurs de vélos, vous devez analyser vos ventes et la performance de votre atelier de réparation ainsi que de proposer une expérience de réparation optimale à vos clients, via notre logiciel spécialisé pour les boutiques et atelier de réparations de vélos.